Faire face à la douleur du deuil

Hypnose - Deuil - Val-de-Marne (94)

Faites face à la douleur du deuil

Deuil, rupture affective, abandon…

Le deuil est un phénomène naturel et universellement partagé.

On le définit comme un état psychologique, physique, affectif et comportemental consécutif à la « perte d’un objet d’amour », qu’il s’agisse d’une personne aimée, d’un idéal, d’un animal, d’un travail, d’une maison, d’un objet ou tout autre. 

La psychologie moderne appréhende les phases du deuil et les déroule par étapes (choc, sidération, déni, révolte, omniprésence, abattement, adaptation…), sous-tendues bien souvent par le sentiment de culpabilité du survivant qui trouve matière à s’en vouloir pour toutes sortes de raison. 

En réalité, le deuil c’est avant tout un vécu, le vôtre, peuplé des émotions singulières que vous traversez, avec des phases plus ou moins aigues. En vous retrouvant isolé.e, voire incompris.e, face à votre deuil. 

Car le deuil est propre à chaque personne, à chaque situation. Les circonstances de la perte, attendue ou brutale, l’environnement (médical, familial, juridique…) qui l’accompagne, et votre propre état psychologique, vont déterminer une expérience unique, qui échappe parfois aux proches ou au monde extérieur. Le monde moderne faisant désormais le choix d’occulter la mort puis le temps du deuil en donnant injonction aux vivants de reprendre sans trop attendre le cours de leur vie !

La perte d’un être cher marque l’existence du survivant d’une borne temporelle et d’une nouvelle façon d’appréhender le temps. Désormais, il y aura un « avant » et un « après ».

Si vous venez de perdre un parent, il se peut que vous vous sentiez au bord du vide, face à votre propre mort et sans garde-fou. Et que les fondations de l’existence, telle que vous les conceviez depuis toujours, se soient effondrées.  

Outre la douleur et la tristesse, un tel bouleversement dévore une très grande énergie psychologique et physique.

Même si la mort était attendue suite à une longue maladie, le choc est là. Avec cette impression d’être dissocié.e, indifférent.e ou en pilote automatique. De ne plus être « dans votre état normal ».

Vous pouvez être submergé.e par les émotions ou vous sentir comme anesthésié.e. Tout ceci peut arriver.

Le deuil est quelque chose que l’on « fait » autant que l’on ressent. Et c’est sur la base de « ce faire » que l’hypnose peut intervenir pour accompagner cette traversée.  
A l’aide de suggestions préparant à la maitrise de vos émotions et au retour au calme afin de recharger votre énergie, l’hypnose permet de donner à vos sentiments la place qui leur revient et d’amorcer une relation nouvelle avec vous-même et avec la mémoire de la personne défunte ou de la situation enfuie. 

Si vous venez de connaitre un deuil, appelez-moi ou contactez-moi par mail et nous en parlerons.

Spécialisations

Catherine Wendell

Catherine Wendell

94110 Arcueil

Dernier témoignage

Par MJ

Bonjour Catherine, vous êtes venue à mon domicile en octobre pour une séance arrêt du tabac. Je me sens bien et ne fume plus depuis plus de deux mois et je pense que ça va durer. Un immense merci pour votre aide

Lire la suite...

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.